Menu d'accès rapide :

Junior Association « Les p’tits chardons sablés »

 
Interview réalisée le 29/09/2010 par téléphone avec Ugo, président de la Junior Association.
 
Le rideau se lève ... Le silence se fait dans la salle et la troupe «Des p’tits chardons sablés» entre en scène pour jouer leur toute dernière pièce, intitulée «Les personnages insolites» devant un public des plus attentifs.
Située en Meurthe et Moselle, et existant depuis 2008, la troupe d'Ugo, Hugo, Arthur et compagnie se retrouve pour adapter au théâtre des histoires issues d’albums de jeunesse et les jouer. Ils vont même plus loin et reversent les bénéfices des représentations à des associations caritatives œuvrant au Mali. Et pour l’année prochaine, les idées fusent déjà pour une nouvelle pièce des plus originales qu’ils seront fiers de vous présenter dans le courant de l’année 2011 en Meurthe et Moselle.
 

Bonjour, vous êtes actuellement le président de la JA « Les p’tits chardons Sablés » et nous souhaitons rédiger un article sur votre Junior Association. Que vous pouvez-vous nous dire ?

Notre Junior Association a élu un nouveau bureau pour l’année 2010/2011 puisque l’ancien président, qui est mon frère, est désormais majeur. D’ailleurs, le secrétaire et le trésorier ont aussi changé. Cela permet de tourner un peu.

Pouvez-vous nous faire un bilan rapide de l’année écoulée ?

Comme les années précédentes, nous sommes en relation avec l’Education Nationale qui, par le biais de Nicole FRAGGA, nous accompagne pour la réalisation de nos pièces de théâtre. Nous faisons des représentations auprès de 200 enfants du primaire et de la maternelle sur le temps scolaire et une représentation ouverte à tous en soirée.

Cela fait plusieurs années que vous êtes en Junior Association, Quelles sont les retombées de vos représentations ? Etes-vous reconnus et identifiés sur le territoire ?

Il n’y a pas de reconnaissance particulière étant donné que nous ciblons les élèves du primaire et de la maternelle. Mais certaines écoles aiment revenir voir nos pièces d’une année sur l’autre.
L’an passé, nous avons tout de même été contactés par une entreprise pour les aider dans l’organisation d’une soirée. Les membres de la JA, déguisés de la tête aux pieds, avaient pour mission d’errer dans les couloirs du château et de surprendre les touristes.
Je pense que notre Junior Association commence à être connue grâce au bouche-à-oreille.

Quels sont les projets pour l’année à venir ?

Nous allons adapter au théâtre un, deux ou trois albums de jeunesse. Pour l’année 2010, le thème choisi était les objets. Mais celui pour l’année 2011 n’est pas encore décidé.

Comment choisissez-vous les albums de jeunesse ?

C’est Nicole FRAGGA, de l’Education Nationale, avec qui nous sommes en relation qui donne la liste des livres parmi ceux choisis par les écoles du primaire et de la maternelle. Ensuite nous choisissons un ou plusieurs albums que nous adaptons ensuite.

Avez-vous des retours des jeunes suite aux représentations ?

Nous faisons des représentations à partir de ce que les jeunes ont pu lire ou seront amenés à lire, ce qui leur permet d’avoir des représentations concrètes de leurs lectures. Les enfants sont souvent très contents.
Nous réalisons également parfois quelques DVD du spectacle que nous remettons aux écoles qui en font la demande.

Concernant le lien que vous avez avec l’association du Mali, pouvez-vous nous éclairer un peu ?

Deux filles de la troupe sont assez sensibles sur ce pays et souhaitaient se rendre là-bas pour une action humanitaire. Mais étant trop jeunes, elles ont abandonné et en intégrant la junior association, nous avons rattachés ce pan humanitaire à notre projet théâtre. Nous nous sommes rattachés au projet de l’association œuvrant pour le Mali « Kel Toulois » dont l’objectif était de construire un puits. Nous leur avons apporté une aide financière puisque les bénéfices des représentations étaient reversés à l’association.
Le projet est aujourd’hui terminé et nous nous orientons pour l’année 2010/2011 vers une autre association, « SME Sahel », dont l’objectif est d’améliorer la santé de la mère et de l’enfant dans le Nord du Mali. Récemment, nous avons fait un don de 1 000 euros pour financer la future venue d’une Matrone* Malienne en France qui suivra une formation autour de la grossesse, de la contraception, et de l’hygiène qu’elle pourra ensuite dispenser dans les villages maliens.

*Sage-femme

Comment avez-vous connu les Juniors Associations ?

Tout est parti d’une bande de copains qui suivaient des cours de théâtre au club théâtre du collège le midi. Les cours étaient donnés par l’un des CPE et à la sortie du collège, ils ne voulaient pas en rester là. Le CPE leur a proposé de monter une Junior Association afin de continuer leur passion. D’autres personnes sont ensuite venues se greffer au groupe (environ 5). Le lien commun de tous les membres de la junior association, c’est le club théâtre du collège.

Pouvez-vous m’en dire plus sur la composition des membres de votre Junior Association ?

Nous sommes actuellement une dizaine de membres au sein de la Junior Association. Certains sont depuis devenus majeurs et sont partis faire leurs études ailleurs, d’où le changement au sein du bureau. Certains membres sont d’ailleurs partis poursuivre leurs études à Paris et tentent leur chance dans le théâtre. Nous sommes sinon deux, nés en 1995, à souhaiter également continuer dans cette branche : l’un via des études de cinéma pour passer derrière la caméra et moi pour devenir, pourquoi pas, comédien.

Pour finir, quelles sont vos relations avec votre Relais Départemental ?

Nous avons de très bonnes relations avec Sylvie Maso-Lohner. Elle nous accompagne, nous conseille et suit très bien le projet de la junior association.

 
2001 - 2007 Réseau National des Juniors Associations - contact@juniorassociation.org